Retour Atelier B-02 : Les métiers de la pharmacie et du médicament
Salle 322 - Cour Sud - 3ème étage

Les inscriptions sont terminées
Désolé, mais vous ne pouvez plus vous inscrire.

Pour information
Les parents peuvent accompagner les lycéens. Cependant, l'entrée aux salles peut être limitée suivant les places disponibles.
Merci d'arriver à l'heure et de laisser les lycéens être prioritaires.

Secteur : Santé, biologie et sciences

Les intervenants de l’atelier proposeront d’évoquer leur métier et/ou les métiers selon leurs expériences personnelles.

Métiers possibles
  • L’industrie pharmaceutique : De la recherche à la production et à la commercialisation des médicaments
  • La répartition : le circuit de l’industrie à l’officine
  • L’officine : la délivrance aux patients
Compétences requises
  • Rigueur scientifique et vigilance
  • Travail en équipe
  • Aptitude au management
  • Dans l’industrie : Très bon niveau d’anglais
  • En officine, répartition et laboratoire d’analyses :
    • Sens du contact et du service client
    • Gestionnaire
    • Sens du commerce
Salaire en début de carrière
  • Environ 3080 euros brut par mois pour les pharmaciens de l’industrie
  • 2543 euros brut par mois pour un pharmacien assistant (salarié en officine)
  • A partir de 1600€ pour les techniciens
Principales activités (selon les missions)
  • Dans l’industrie :
    • Participer à toutes les étapes de la recherche et du développement des médicaments de demain
    • Produire à grande échelle et commercialiser les médicaments autorisés
    • Assurer la sécurité du patient
  • En officine :
    • Délivrer les ordonnances, Conseiller et orienter les patients
    • Gérer les stocks
    • Gérer les règlements avec les organismes payeurs
  • Dans la répartition :
    • Sens du commerce

Les inscriptions sont terminées
Désolé, mais vous ne pouvez plus vous inscrire.

Pour information
Les parents peuvent accompagner les lycéens. Cependant, l'entrée aux salles peut être limitée suivant les places disponibles.
Merci d'arriver à l'heure et de laisser les lycéens être prioritaires.