Retour Atelier S-06 : Métiers de l'aérien

Secteur : Le monde du service

Les intervenants de l’atelier proposeront d’évoquer leur métier et/ou les métiers selon leurs expériences personnelles.

Métiers possibles
  • Pilote
  • Stewart et hôtesse
  • Contrôleur aérien
  • Chef du transport
  • Personnel non navigant .

Pilote de ligne

Compétences requises
  • Parfaite maîtrise de l’anglais
  • Mise à jour permanente des compétences techniques de pilotage
  • Savoir réagir avec sang-froid et rapidité à tout moment
  • Faire preuve d'une exigence extrême envers lui-même et envers les membres de l'équipage.
  • Condition physique à toute épreuve
  • Bon équilibre nerveux
Salaire en début de carrière
De 1800 à 3500 euros brut par mois.
Principales activités (selon les missions)
  • Préparer le plan de vol
  • Piloter et garder le contact
  • Assurer la sécurité à bord

hôtesse ou steward

Compétences requises
  • Bonne résistance nerveuse
  • Excellente forme physique
  • Très bonne présentation
  • Courtoisie et sens du service
  • Adresse et rapidité
Salaire en début de carrière
Le salaire du personnel navigant débute à environ 20 000 € bruts annuels auxquels s’ajoutent des primes de nuit ou de « découchage ». A noter que des variations importantes existent selon les compagnies.
Principales activités (selon les missions)
  • Responsable de l’accueil et du bien-être des passagers.
  • Servir les repas et apporter journaux, oreillers, couvertures… Sur les grandes lignes, les stewards et hôtesses ont également une fonction commerciale. Ils vendent parfums, cigarettes et autres produits hors taxe…
  • En cabine, ils sont le relais du commandant de bord. Etre à l’écoute de la moindre anomalie et, en cas de problème, garder leur sang-froid, éviter l’affolement général et prendre les mesures qui s’imposent. Dispenser les premiers soins si nécessaire.
  • Souriant
  • Etre calme et ferme face à des passagers caractériels, voire violents.
  • Contrôler tous les équipements de la cabine avant l’embarquement, depuis les gilets de sauvetage aux éclairages, en passant par les interphones qui permettent de communiquer d’un bout à l’autre de l’avion, et avec la cabine de pilotage.