Retour Atelier C-04 : Les métiers de l’immobilier
Salle 330 - Cour Sud - 3ème étage

Les inscriptions sont terminées
Désolé, mais vous ne pouvez plus vous inscrire.

Pour information
Les parents peuvent accompagner les lycéens. Cependant, l'entrée aux salles peut être limitée suivant les places disponibles.
Merci d'arriver à l'heure et de laisser les lycéens être prioritaires.

Secteur : Construction et équipement

Les intervenants de l’atelier proposeront d’évoquer leur métier et/ou les métiers selon leurs expériences personnelles.

Métiers possibles
  • Promoteur immobilier : il commercialise des terrains construits ou à construire.
  • Administrateur de biens : il gère des logements, des bureaux ou des locaux commerciaux, pour des particuliers ou des sociétés. Il peut aussi s'occuper de copropriétés en tant que syndic.
  • Agent immobilier : il met en relation vendeur et acheteur, ou bailleur et locataire, en vue de vendre ou louer des biens
Compétences requises
  • Profil commercial
  • Sens de la négociation
  • Sens de la médiation
  • Être à l’aise pour parler en public
  • Connaissances en droit immobilier et en gestion
Salaire en début de carrière
du SMIC à 3 000 euros brut par mois mais un agent immobilier peut aussi être rémunéré avec une commission sur ses ventes.
Principales activités (selon les missions)
  • Rechercher des terrains, des immeubles, des locaux professionnels, des appartements ou des maisons à vendre ou à louer
  • Établir un prix de vente avec le vendeur
  • Rechercher des acheteurs potentiels
  • Lancer des appels d’offre pour la construction (pour le promoteur)
  • Établir les plans avec l’architecte (pour le promoteur)
  • Gérer les locations et les biens en syndic de copropriété
  • Règlement des litiges (pour l’administrateur de biens)

Les inscriptions sont terminées
Désolé, mais vous ne pouvez plus vous inscrire.

Pour information
Les parents peuvent accompagner les lycéens. Cependant, l'entrée aux salles peut être limitée suivant les places disponibles.
Merci d'arriver à l'heure et de laisser les lycéens être prioritaires.